OPQ

Lorsque votre pharmacien ajuste ou prolonge votre ordonnance, ou encore lorsque qu’il vous prescrit un médicament, doit-il en informer votre médecin?

Lorsque votre pharmacien ajuste ou prolonge votre ordonnance, ou lorsqu’il vous prescrit un médicament pour l’une des 12 conditions mineures (problèmes de santé simples), il doit en informer votre médecin. S’il vous prescrit un médicament lorsqu’aucun diagnostic n’est requis, il n’est pas obligé de le faire.

Pour combien de conditions mineures (problèmes de santé simples) votre pharmacien peut vous prescrire des médicaments?

Votre pharmacien peut vous prescrire des médicaments pour 12 conditions mineures (problèmes de santé simples) lorsque le diagnostic et le traitement sont connus, comme l’acné mineur, les aphtes buccaux, les douleurs menstruelles, l’érythème fessier, les hémorroïdes, etc.

Qui peut vous prescrire des médicaments?

Toutes ces réponses sont bonnes! Depuis le 20 juin 2015, votre pharmacien peut vous prescrire un médicament pour certaines conditions mineures (problèmes de santé simples) lorsque le diagnostic et le traitement sont connus (douleurs menstruelles, rhinite allergique, infection urinaire, etc.) ou lorsqu’aucun diagnostic n’est requis (cessation tabagique, contraception orale d’urgence, poux de tête, diarrhée du voyageur, etc.).

Votre ordonnance se termine dans trois mois. Que faites-vous?

Prenez rendez-vous avec votre médecin! Votre pharmacien peut prolonger votre ordonnance pour ne pas interrompre votre traitement si vous avez oublié de prendre rendez-vous avec votre médecin ou si vous n’avez pas réussi à en obtenir un avant la fin de votre ordonnance. En aucun cas, cela ne doit remplacer votre visite chez votre médecin!

Vous avez un feu sauvage, mais vous n’avez jamais eu d’ordonnance de votre médecin auparavant. Est-ce que votre pharmacien peut vous prescrire un médicament?

Non. Vous devez déjà avoir été diagnostiqué par votre médecin, dans le passé, et avoir obtenu une ordonnance au cours des dernières années (ex. : maximum 4 ans pour un feu sauvage). Alors, votre pharmacien évaluera votre situation et pourra, soit vous prescrire le médicament indiqué sur l’ordonnance, soit vous demander de consulter votre médecin s’il le juge nécessaire.